Crédit consommation : trouvez le meilleur taux

Le crédit à la consommation est indispensable pour pouvoir réaliser des projets demandant un financement hors portée de nos moyens. L’autofinancement dans les projets d’acquisition de biens ou de financements certains achats très onéreux notamment, un mariage, l’achat d’une voiture ou d’un bateau, etc., est chose pratiquement quasi impossible. Les banques qui nous accompagnent dans tous nos projets mettent à notre disposition cette possibilité de financer aisément toutes ces dépenses grâce au crédit à la consommation. Le principe consiste à prêter des sommes dont les montants sont généralement faibles (par comparaison au crédit immobilier par exemple), sur un délai de remboursement court moyennant bien évidemment des intérêts pour le bailleur de fonds. C’est un des facteurs de la croissance économique, car ce crédit encourage la consommation et créer de l’emploi.
Il faudra tout de même faire très attention à ce type d’offre de prêt. Car, bien souvent, le crédit consommation peut pousser à un surendettement lié à des publicités mensongères de la part de certains établissements financiers.

Comment effectuer une souscription à un crédit de consommation en ligne ?

La décision de contracter un crédit de consommation en ligne ou par tout autre moyen (par téléphone, à l’agence de votre banque prêteuse) ne se prend pas à la hâte. Il faut élaborer un plan d’action à l’avance et être prêt à toutes les circonstances qui pourront se présenter. Pour la souscription à un crédit consommation en ligne, il faut obligatoirement se servir de plusieurs simulateurs sur différents sites internet des organismes financiers. Au moment de la simulation de votre crédit, vous entrez des informations : montant de crédit que vous souhaitez, le projet pour lequel la somme est destinée, votre mensualité (le remboursement mensuel que vous payerez à votre prêteur). Avec ces renseignements et en fonction du taux d’intérêt, vous obtenez la durée sur laquelle vous effectuerez le remboursement. Cette démarche est donc cruciale et permet à l’emprunteur de bien choisir l’établissement financier auquel il va s’adresser pour l’obtention de son crédit.

Ces simulations en ligne pour un crédit peuvent se révéler insatisfaisantes. Vous avez toujours la possibilité de consulter votre conseiller bancaire dont l’expertise pourra vous être bien utile. Avec cette procédure, vous avez enfin choisi la banque ou l’organisme financier qui vous accompagnera dans votre projet. Pour être certains de votre choix, vous devez demander à votre établissement financier prêteur, un exemple concret de contrat de prêt pour comparer avec les offres des autres concurrents. Les paramètres qu’il faut particulièrement avoir à l’œil sont : le type de crédit, le TAEG (Taux annuel effectif global) qui englobe les coûts dus au crédit, les durées ainsi que le nombre des échéances, le taux d’intérêt bien sûr, les frais de dossier et d’éventuels renseignements sur l’assurance. Ne pas surtout considérer le taux nominal, car il n’inclut pas en compte tous les frais.

Déclaration sur honneur et signature du contrat en ligne

Après cette étape arrive le moment où vous devez prouver votre capacité à effectuer le remboursement (il est clair que la banque ne vous octroiera pas un prêt dépassant vos capacités financières). Vous aurez ainsi à remplir des fiches en ligne pour permettre à l’établissement financier de prendre connaissance de votre identité et votre situation professionnelle (titulaire de CDI ou CDD) et familiale. Il vous est également demandé de mentionner votre revenu mensuel ou annuel. Les aspects de votre projet sont également à détailler de façon honnête (montant total désiré, montant des mensualités de paiement, délai de remboursement). Contrairement aux informations que vous fournissez pendant la simulation, celles-ci font l’objet d’une déclaration sur honneur. Aucune information ne doit donc être erronée ou approximative ; faute de quoi, votre demande de crédit risque d’être rejetée. Toutes ces informations sont bien entendues fournies en ligne et les pièces envoyées doivent être toutes numérisées. La signature est effectuée en cliquant sur un bouton « signature » après avoir lu et agrée les conditions générales.
Si votre dossier est correct, la banque vous donne son accord favorable et à partir de là, vous pouvez bénéficier des différents types de crédits de consommation.

Les types de crédits de consommation offerts par les sociétés de prêt

Il existe 5 types de prêts de consommation auxquels l’on peut souscrire.

Le prêt personnel

Lorsque l’on demande un prêt personnel, on n’est pas obligé de fournir au prêteur les informations sur le projet. L’emprunteur pourra financer tout projet qu’il désire sans aucun risque.

Le crédit consommation affecté

Comme son nom l’indique, ce prêt s’oppose au précédent par une justification concernant les biens ou travaux pour lesquels le capital du prêt est destiné. Le montant emprunté ne peut en aucun cas être utilisé pour fiancer d’autres activités que celles qui sont mentionnées lors de la signature du contrat de prêt.

Le crédit consommation renouvelable

Également appelé crédit revolving, le crédit renouvelable permet de couvrir les dépenses quotidiennes. Le demandeur de prêt, s’il le souhaite, peut utiliser seulement une partie du montant global obtenu. Dans ce cas, les intérêts de la banque seront calculés uniquement en fonction de la somme utilisée.

Le crédit gratuit

Le taux d’intérêt est nul pour cette catégorie de crédit de consommation. La somme remboursée équivaut à la somme reçue lors du prêt. Pour être considérée comme un crédit de consommation, la durée de remboursement du crédit gratuit obtenu doit dépasser 90 jours.

Crédit location avec option d’achat (LOA ou le leasing)

C’est dans le cadre des achats d’une auto neuve que ce type de prêt est le plus sollicité. Le consommateur dispose d’une voiture pour laquelle il paye un loyer mensuel sur une période donnée. À la fin de cette période, il peut décider de l’acheter à un prix convenu (en général fixé au départ) ou la rendre à son propriétaire ; dans ce cas, il s’agit de l’organisme qui octroie le prêt.

Les mentions légales et obligatoires d’un contrat crédit de consommation

Les souscriptions aux contrats de crédits de consommation en ligne doivent contenir des mentions obligatoires comme les contrats classiques pour être valables. Dès lors, avant tout engagement, l’on doit s’assurer de l’existence de ces mentions. Les mentions obligatoires des contrats de consommations sont très nombreuses. On peut citer entre autres :

  • Les identités des différents acteurs (l’identité de l’organisme, la vôtre et éventuellement celle d’un cautionneur)
  • Le TAEG appliqué
  • L’échéancier des remboursements et les modalités de remboursement résumées en général sous forme de tableau
  • Les modalités pour un remboursement anticipé. Cela permet de fixer les circonstances dans lesquelles l’assurance de l’emprunteur peut être sollicitée

Au moment de la réception de votre contrat, vérifiez la présence de tous ces paramètres. Si vous les trouvez tous, alors votre contrat est valide et vous pouvez être sereins. Si un élément vous fait douter de la validité de ce contrat, vous avez toujours la possibilité de vous rétracter. La rétractation est possible dans les 14 jours suivant la réception du contrat. Ce délai passé, votre contrat de prêt devient effectif.

Crédit à la consommation : rôles de l’assurance de l’emprunteur

Il n’est pas obligatoire de couvrir son crédit à la consommation par une assurance facultative. Comme l’on ne maîtrise pas le futur, il peut s’avérer utile de souscrire à une assurance-crédit à la consommation. Elle couvre l’invalidité, la maladie, la perte d’emploi. En cas de décès de l’emprunteur, cette assurance vie prend en charge la somme due aux banques dans le cadre de ce prêt et évite ainsi aux héritiers d’assumer cette dette. Malgré son coût, nous vous conseillons de souscrire un emprunt conso avec assurance, son acceptation en sera d’ailleurs plus aisée par l’organisme prêteur.